On fait tous dans l’obsolescence programmée

« Mais quel beau mot », me direz-vous ! Et je vous répondrais alors que l’on peut aussi appeler ça la « désuétude planifiée » (merci, wikipédia) et là, vous restez bouche bée devant un tel élan de culturationnage linguistique.

Mais bref, je m’égare et je m’emballe…

Et donc, kékidi ?

« L’obsolescence programmée représente l’ensemble des techniques qui visent à réduire la durée de vie ou l’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement » (merci, wikipédia).

J’ai clairement détourné ce terme de sa définition initiale pour parler d’un problème récurrent dans la communication web.

Il n’est pas rare, voire même trop fréquent, que votre communication digitale en général (site web, réseaux sociaux, sites partenaires, etc.) ne soit pas maintenue avec la rigueur nécessaire. Ainsi, une information obsolète peut parfois trainer des mois et des années sur la toile et risque, à terme, d’induire en erreur quelques internautes de passage.

Quand je parle de communication digitale, ce peut être un article, une fiche produit, une bannière publicitaire, une galerie photos de votre entreprise ou encore un lien vers un site partenaire. Tous ces éléments ont une durée de vie et il convient de tenir un échéancier à jour pour s’assurer que le contenu en ligne est toujours d’actualité.

Un travail titanesque

Documenter l’ensemble de votre contenu est un travail fastidieux et pas très séduisant. Il est pourtant bien utile et vous facilitera la tâche.

Il convient d’indexer dans un document chaque élément. Ce document de référence se présente sous la forme d’un tableur qui répertorie votre contenu. On y retrouve

À l’aide de ce fichier, votre webmaster dispose d’un échéancier qu’il pourra mettre à jour au quotidien. Avec les réseaux sociaux, blogs et autres plates-formes de contenu, il devient souvent très compliqué de garder la maîtrise de sa communication et procéder de la sorte vous permet de la planifier et de la gérer plus efficacement.

Pour aller plus loin

Même s’il est tout à fait possible de documenter votre contenu rédactionnel à l’aide d’un tableur comme Excel, par exemple, il existe aussi des outils en ligne très efficaces.

Les CMS (Content Management System) en premier lieu, comme WordPress et Joomla. Il en existe pour un très grand nombre de situations et ils offrent, pour la plupart, des options très utiles pour maintenir le contenu de votre site à jour.

Le problème est que ces CMS ne sont prévus que pour gérer le contenu de votre site. Ils ne référencent pas les éléments présents sur les réseaux sociaux ou sur les sites tiers.

Pour aller plus loin, il existe aussi des applications comme GatherContent. Celle-ci a plusieurs objectifs :

Pour conclurationner

Il est récurrent de voir une communication web au repos. Développeurs et clients se satisfont d’un site mis en ligne sans se soucier du lendemain. Next. On fera appel à un autre développeur dans trois ans car le site aura veilli.

Et si, justement, on ne le laissait pas veillir ? Un consultant ou une agence spécialisée dans la stratégie de contenu rédactionnel peut vous aider à gérer, au quotidien, votre communication.

N’hésitez pas à me contacter via mon site bhen.be pour de plus amples informations.