Vers une culture digitale

En tant que consultant, je suis amené à travailler comme sous-traitant pour bon nombre d’entreprises en Belgique, en France, en Suisse et même parfois aux Etats-Unis, ce dont je ne suis pas peu fier.

J’ai beaucoup appris en travaillant pour des agences américaines. Leur culture est très différente. L’exemple le plus frappant est l’emploi de supports bien différents pour communiquer.

Collaborez avec une agence de la région et vous remarquerez vite que l’ensemble des communications se font via le téléphone ou par e-mail.

Collaborez avec des américains et vous recevrez le jour même une dizaine de notifications vous demandant de confirmer une relation ou la création d’un compte sur Skype, Google Hangouts, Basecamp, Invision, etc.

La culture digitale en entreprise.

Si je devais résumer en une phrase ce qu’est la culture digitale en entreprise, je dirais que c’est le fait d’envisager et de rechercher, en tout premier lieu, des solutions digitales pour répondre à un problème ou optimiser son temps de travail.

Lorsque je parle de solutions digitales, je ne parle pas uniquement d’applications en ligne comme celles que j’ai citées précédement. C’est aussi le fait de toujours envisager une solution digitale pour un besoin ou un problème.

Enfin, la culture digitale doit être directement associée à la culture d’entreprise. Chaque membre de cette entreprise doit adopter cette philosophie car elle se travaille au quotidien, dans chaque réunion, brainstorming ou analyse.

Quels sont les bénéfices ?

Je ne vais ici parler que des bénéfices dans la gestion de projet entre des sous-traitants ou des équipes délocalisées. La culture digitale comme culture d’entreprise offre d’autres bénéfices (financiers, épanouissement dans le travail, etc.) mais je n’aurai pas assez d’un article pour en parler.

Certaines collaborations se passent parfois mal au sein d’une équipe de travail par un manque de communication et d’échanges récurrent.

Un sous-traitant passe beaucoup de temps à rendre des comptes à son chef de projet s’il n’utilise pas les outils adéquats.

Prenons Basecamp comme exemple :
le chef de projet définit une To-Do List avec l’ensemble des éléments qui sont à réaliser / traiter. On peut définir les intervenants à chaque action ainsi qu’une deadline. Lorsque l’intervenant finalise un point, il peut directement le notifier à l’ensemble de l’équipe en cochant la case de la liste. En bref, pas d’e-mail à rédiger avec les formules de politesses d’usage ou de coup de téléphone à passer pour juste stipuler à un instant X « J’en suis là dans le projet ».

Le gain en temps est énorme. À tout moment, l’ensemble d’une équipe de travail peut connaitre l’état d’un projet comme si chaque personne se trouvait au sein du même espace de travail. Cela demande de la rigueur mais n’importe quel travail d’équipe le demande.

Ainsi, en utilisant les outils adéquats pour communiquer, on profite d’un gain de temps et d’énergie. Ces gains permettent à chacun de se focaliser sur leur travail, ce pour quoi ils sont rémunérés.

Cette méthode de travail permet aussi de déceler bien plus rapidement les problèmes qui peuvent survenir. L’équipe peut anticiper quand un rouage commence à grincer et le chef de projet peut composer afin de palier au problème : affecter de nouvelles ressources au poste qui pose problème, différer une deadline plus rapidement, réorganiser l’agenda afin de rester dans les temps, etc.

Pour conclure.

La communication est le fondement d’un projet bien mené. Le web fourmille d’applications qui vous permettent d’optimiser votre temps de travail en équipe.

Prenez le temps d’étudier la culture d’entreprises comme celle de MailChimp, une des pionnières dans le genre et toujours un modèle.

Consultez aussi les articles qui traitent de la culture digitale pour entreprises. Il y a toujours des informations complémentaires à prendre ci et là.

Enfin, prenez le temps de chercher les outils qui vous correspondent et proposez-les pour vos prochaines missions. Vous deviendrez alors, vous aussi, un évangéliste de la culture digitale.